Home Politique Candidature unique du M5 aux prochaines élections présidentielles : ”Cette décision est...

Candidature unique du M5 aux prochaines élections présidentielles : ”Cette décision est nulle et sans effet” dixit Alassane Dembelé dit Alasco

51
0
SHARE

En réaction à la décision prise lors de la conférence de presse de certains membres de l’Alliance pour la Refondation du Mali (AR-Mali) branche politique du M5-RFP dirigée par le ministre Modibo Koné, tenu le samedi 19 Mars dernier à la Maison de presse portant présentation d’un candidat unique au nom de M5 aux prochaines élections présidentielles, Alassane Dembélé dit Alasco, 1er secrétaire à la communication de l’AR-Mali, a animé le jeudi 24 Mars dernier au siège de son parti sis à Badianbougou, une conférence de presse pour se démarquer de  la décision  du ministre Modibo Koné et ses collègues par rapport à la candidature d’un candidat de M5 aux prochaines élections présidentielles.Selon lui, le M-5, branche politique ( AR-Mali ), n’a pas vocation électorale. Toutefois, le conférencier Alasco, au nom de ses collègues rejette en bloc la déclaration du ministre Modibo Koné concernant la présentation d’un candidat au nom du M-5. Et il considère que cette décision est nulle et sans effet.

 

”Nous signataires du M-5, branche politique AR-Mali avons appris avec beaucoup de surprise l’annonce de la candidature du M-5 aux prochaines élections présidentielles. Considérant que le M-5, branche politique ( AR-Mali ), n’a pas vocation électorale; Considérant que le Bureau AR-Mali a été démocratiquement mise en place; Considérant que sur 57 partis politiques, une poignée de récupérateurs avec à sa tête : Modibo Koné, l’actuel ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable, Oumar Diallo, chef de cabinet de Modibo Koné (les duos) et les deux récupérateurs : Modibo Kadiogué et Mme Askofaré Oulématou Tamboura (en réalité, ils ont regagné le M-5 en dernier lieu ) et voilà les récupérateurs  qui prennent des décisions à la place de l’Assemblée de AR-Mali”, a expliqué le président Alasco, lors de la conférence de presse.

 

Par conséquent, ”nous rejetons la déclaration paru dans un journal de la place concernant la présentation d’un candidat au nom  du M-5. Nous sommes tous déjà signataires d’une plateforme électorale. Par conséquent, la décision est nulle et sans effet”, a-t-il déclaré.

 

AMTouré

 

22 septembre

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here