Home Actualités Agence pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes Koulikoro, des opportunités d’emplois...

Agence pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes Koulikoro, des opportunités d’emplois à saisir par les jeunes

61
0
SHARE

Après les coordinations régionales de Bamako et Ségou, le nouveau Directeur Général de l’Agence pour la Promotion de l’Emploi des Jeunes, M. Mamadou Ba, a effectué ce mercredi et jeudi 06 mai, une visite de prise de contact avec les partenaires régionaux de sa structure à Koulikoro. Il a mis à profit son séjour pour échanger avec le personnel de l’APEJ dans la région et visiter certaines résiliations.
Au cours de son séjour, M. Ba a été notamment reçu par le Maire de la Commune Urbaine de Koulikoro M. Bakoroba Kané, le Gouverneur de la Région de Koulikoro le Colonel Lamine Kapory Sanogo, les Présidents du Conseil de cercle et du Conseil régional et le Président de la Chambre Régionale d’Agriculture. Les échanges ont porté essentiellement sur les activités de l’APEJ dans l’ensemble de ses composantes ainsi que les voies et moyens de la renforcer en dynamisant la synergie et le potentiel du secteur rural et la méthode Haute intensité de main d’œuvre (HIMO).
A la Chambre d’Agriculture, le Directeur et sa délégation ont rendu visite aux 20 jeunes sélectionnés pour bénéficier des interventions du Projet d’appui aux jeunes entrepreneurs ruraux de Koulikoro (Pajerko) financé par Enabel. Ces jeunes suivent présentement un programme de formation en gestion d’entreprise et en éducation financière. Dans son message à l’endroit des jeunes, le Directeur les a engagés, en présence des responsables des autorités consulaires de la Chambre d’agriculture dont le vice-président, à l’effort, à la bonne gestion de leurs affaires, à la création d’emplois indirects et à la réussite pour donner le meilleur exemple à la jeunesse de la Région.
Le Directeur Général a également visité l’atelier de construction métallique du bénéficiaire M. Alou Fané qui a bénéficié d’un financement de l’APEJ à travers le projet EJOM dans le secteur de l’artisanat utilitaire (menuiserie métallique à Koulikoroba), l’unité de transformation de viande séchée promue par Kawassé Diarra également financé sur les fonds EJOM dans le secteur de l’agro-alimentaire à Koulikorogare et les jeunes de l’Association des Ambitieux pour le changement de Koulikoro (AJACK) qui désigne un groupe d’étudiants de l’IPR/IFRA qui opère dans l’agro-entreprenariat notamment avec une subvention de 5 millions fcfa de l’APEJ. La Direction générale de l’IPR/IFRA (Secrétaire général et Directeur des Etudes) a salué l’appui constant de l’APEJ et envisage sa formalisation par une convention. Aux jeunes, le Directeur a prodigué de nombreux conseils dans le sens d’une meilleure gestion du périmètre où sont exploités acculement pieds de tomates et de piments. La subvention de l’APEJ a permis de clôturer le site d’un ha, l’achat d’équipements divers, le système d’électrification, la plomberie, le château, le gardiennage, etc.
La délégation s’est également rendue au siège local de l’Agence belge de développement (ENABEL). Cette Agence présente au Mali depuis plus de 30 ans contribue à la promotion d’une croissance durable, inclusive et créatrice d’emplois, à la refondation de l’État, à l’instauration de la paix et de la sécurité et à la lutte contre la pauvreté. Depuis 2009, l’agence belge de développement a focalisé ses activités sur les secteurs du développement rural (élevage) et de la gouvernance (décentralisation, état civil). Dans le cadre du programme de Coopération entre la République du Mali et le Royaume de la Belgique, le Projet d’Appui aux Jeunes Entrepreneurs Ruraux de Koulikoro (PAJERKO) a été initié par l’APEJ à la demande d’ENABEL suite à une étude organisationnelle. Une convention de subside, d’un montant de ‪298 900‬ Euros, soit ‪196 065 547‬ FCFA, a été signée entre ENABEL et l’APEJ le 20 mars 2019. La durée du projet est de 29 mois (avril 2019-août 2021). Il cible les jeunes alphabétisés, déscolarisés, les jeunes diplômés sans emploi intervenant dans les chaînes de valeur de l’élevage, dans les cercles de Banamba, de Dioïla, de Kolokani et de Nara. Les deux parties envisagent les voies et moyens pour renforcer leur partenariat après la phase pilote du Pajerko.
Autre étape non moins importante de la visite, celle effectuée à la Ferme Horticole de Nienébalé (commune du Meguetan) dans le cadre des activités du Projet EJOM avec l’intervention de la SNV et d’ICCO Coopération. La région a bénéficié de six projets similaires : Niénébalé, Thio, Tioni, Kangaba, Teneya et Kola. L’une des activités phares du projet EJOM c’est la mise en place de 20 fermes horticoles dont chacune d’elles est occupée par 30 jeunes. Bâtie sur 4 ha, celle de Niénébalé dispose d’un grillage, d’un forage, d’un château d’eau, d’un système d’irrigation doté de plaques solaires pour permettre à chaque coopérateur d’exploiter une partie de la parcelle. M. Ba a prodigué des conseils utiles aux jeunes en les invitant à l’audace et à la réussite notamment pour une bonne exploitation de la parcelle et une commercialisation avantageuse des produits.
La visite a pris fin par une rencontre avec le personnel axée sur les défis de l’heure qui ont pour noms: renforcement des partenariats, recherche de synergies locales, esprit d’équipe et innovation.
CICOM APEJ 06 Mai 2021

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here