Accueil Actualités Le président de la CMA clashe Tiébilé Dramé sur le statut de...

Le président de la CMA clashe Tiébilé Dramé sur le statut de Kidal: « C’est plutôt son statut qui est difficile à comprendre » dans le gouvernement

37
0
PARTAGER

Dans une interview sur RFI, Sidi Ibrahim Ould Sidatti s’est défoulé ce 17 octobre sur Tiébilé Dramé après une question du journaliste sur le « statut spécial de Kidal ».

Malivox.net – Tiébilé Dramé fait réellement trembler les ex-rebelles de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA). Le président en exercice de la CMA, a estimé ce 17 octobre sur RFI qu’il y a « une campagne qui a été médiatisée avec Tiébilé Dramé et qui consiste à tourner tout le problème [du Mali] autour du statut de Kidal ».

Sidi Ibrahim Ould Sidatti avait gros sur le cœur à en croire sa réaction à une question de Christophe Boisbouvier sur RFI. Interrogé sur l’opportunité de « mettre fin au statut spécial de Kidal qui est une zone de non droit au nord du Mali », le président de la CMA s’est adonné à un clash contre Tiébilé Dramé, « le ministre des affaires étrangères pour qui le statut de Kidal est un problème ».

« C’est plutôt lui qui a un statut qui est difficile à comprendre. Je parle du ministre Tiébilé Dramé. Est-ce qu’il est de l’opposition ? Est-ce que Tiébilé Dramé, en soulevant le statut de Kidal, ne crée pas beaucoup plus de problèmes aux Maliens ? », s’interroge-t-il sans avoir jamais été questionné sur la position qu’il prête à l’ancien opposant.

D’après lui, la polémique sur le statut de Kidal est « une campagne qui est venue avec Tiébilé Dramé en commençant par le problème des drapeaux, le statut de Kidal… »

« Depuis l’accord politique, il y a une campagne qui a été médiatisé avec Tiébilé Dramé et qui consiste à tourner tout le problème [du Mali] autour du statut de Kidal alors que le statut de Kidal n’est pas nouveau. Ce n’est pas seulement quand Tiébilé Dramé est venu que le statut de Kidal s’est posé », a-t-il souligné.

Précédemment farouche opposant, le président du PARENA a intégré le gouvernement à la faveur de la signature d’un accord politique. L’arrivée de Tiébilé Dramé au ministère des affaires étrangères a mis fin à une diplomatie mole face aux provocations à répétition des leaders de la CMA.

La semaine dernière, sur la même RFI, il a réagi à la suspension de la CMA au Comité de suivi de l’accord. « Il y a quelques dirigeants de la CMA qui ont toujours un micro et une caméra posés à côté d’eux, et qui multiplient les déclarations quelques fois inflammatoires », avait-il tancé les responsables de l’ex rébellion.

Auparavant, Tiébilé Dramé avait courageusement recadré le 25 mai le même Sidi Ibrahim Ould Sidatti qui refusait de se lever pour saluer l’hymne national du Mali entonné lors d’une réception.

Des rancœurs qui expliquent sans doute la sortie ratée du président en exercice de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA).

Malivox.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here