Home Santé ‘‘Essai Solidarité sur les vaccins’’: le Pr Samba O SOW rassure

‘‘Essai Solidarité sur les vaccins’’: le Pr Samba O SOW rassure

26
0
SHARE

Le premier septembre 2021, le Mali a reçu 40 mille doses de vaccins ou « Essai Solidarité sur les vaccins ». Il s’agit d’une vaste étude de recherche internationale qui vise à identifier les vaccins plus prometteurs, sûrs et efficaces contre la COVID-19. L’arrivée de ces vaccins en cette période de campagne de vaccination contre la COVID-19 a suscité beaucoup réactions à tort ou à raison. Pour en savoir plus sur ces vaccins, les cibles et les conditions de vaccination, nous avons rencontré le Pr Samba Ousmane SOW, le Directeur général de l’INSP et qui est fortement impliqué dans cette recherche.

En quoi consistent les essais solidarité ?
Pr Samba Ousmane SOW, le Directeur Général INSP :
Les essais solidarité consistent à évaluer plus de vaccins prometteurs pour que le monde puisse élargir son paquet de vaccins disponible pour être rapidement pré-positionné dans la lutte contre la COVID-19.

Pourquoi le choix du Mali en ce moment précis pour ces essais ?
Pr Samba Ousmane SOW :
Le Mali a été sélectionné, parmi plusieurs pays membres de l’OMS à cause de la capacité des équipes de recherche et les résultats d’autres recherches menées au Mali notamment sur le MenAfrivac, Ebola….et la volonté politique de trouver une solution commune pour la gestion de la COVID-19. Le Mali ne produit pas de vaccins pour le moment mais en participant à cette étude, le Mali aura la chance d’être parmi les pays bénéficiaires de ces vaccins dès leur pré-qualification par l’OMS.

40 000 doses pour notre pays seulement, nos compatriotes sont-ils devenus des cobayes ?
Pr Samba Ousmane SOW :
Les personnes qui participent à des études sont appelées des participants ou des sujets à l’étude. Le terme ‘Cobaye’ n’est pas adapté à la recherche. 40 000 personnes sur plus de 20 millions de maliens (0.2%), c’est comme prendre une goutte d’eau dans le fleuve. Mais ce chiffre ajouté à celui des autres pays sélectionnés sera suffisant pour démontrer et confirmer que ces vaccins sont efficaces et qu’ils peuvent être utilisés dans le monde entier.

A quelles cibles et dans quelles conditions ces vaccins seront-ils administrés ?
Pr Samba Ousmane SOW :
La cible est de 16 ans et plus à condition de ne pas encore avoir été vacciné contre la COVID-19 et de ne pas avoir été infecté par cette maladie sur la base d’un résultat confirmé au laboratoire.

Etes-vous en phase avec les autorités sanitaires du pays pour ces essais ?
Pr Samba Ousmane SOW :
Toutes les autorisations ont été obtenues des autorités du Mali comme pour les autres vaccins ou médicaments utilisés au Mali.
Quels messages pour rassurer nos compatriotes ?
Pr Samba Ousmane SOW :
Ces vaccins sont sûrs et efficaces parce qu’ils ont la capacité de stimuler la production d’anticorps (les défenses du corps). Les vaccins que nos enfants et petits-enfants reçoivent dans les centres de santé en routine sont tous passés par ces étapes avant leur mise sur le marché.
Propos recueillis par Beydi Koné du CNIECS

Info-Matin

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here