Accueil Actualités Confidence : J’ai 22 ans et je sors avec le père de...

Confidence : J’ai 22 ans et je sors avec le père de ma meilleure amie

101
0
PARTAGER

“Je suis étudiante de 22 ans, je m’exprime ici pour avouer que je sors avec le père de ma meilleure amie, elle a 22 ans aussi et nous sommes dans la même classe. Son père a 47 ans et ma copine ne sait pas que je sors avec lui depuis bientôt 5 mois, et je peux dire que je suis même amoureuse de lui.

Si elle l’apprend, elle me tuerait car non seulement son père vit avec sa mère, mais en plus elle est complice et très attachée à son père. Elle ne parle sans cesse que de lui. Et c’est peut-être d’ailleurs cette amitié et cette complicité entre eux qui m’a fait d’abord admirer le monsieur avant de sortir avec lui aujourd’hui et de surcroît l’aimer. Faut dire que depuis longtemps, je l’admirais et je voyais en lui un père protecteur que je n’ai pas eu. Je l’avoue, j’enviais un peu ma copine, car blague à part… c’est un mec super cool et gentil qu’elle a comme père et il l’a toujours été aussi pour moi. Il ne m’a pas draguée, il ne m’a pas détournée. Je suis majeur et j’ai décidé de le provoquer un après midi quand je suis allée chez ma copine demander après elle, alors que je la savait absente ainsi que sa mère et le père seul.

Et comme c’est une grande maison j’ai tout fait pour que le père (mon chéri actuel) ne résiste pas à mes rondeurs de jeune fille de 20 ans. Moi je connaissais déjà garçon depuis longtemps. On dirait que lui-même guettait la proie y a longtemps… Car il n’a même pas hésité ni marqué d’étonnement quand je l’ai provoqué et nous avons “Moukoupam” dans une des pièces de la grande maison. Depuis on se voit régulièrement mais hors de chez lui, car il a juré qu’on ne le fasse plus.

Je continue toujours de l’appeler “tonton”, le monsieur me prend bien comme une grande fille, on discute, on love, on programme nos sorties dans des endroits très très secrets et discrets, il se préoccupe de mes études, mes donne des conseils… mais on ne parle jamais de sa femme, ni de ma copine avec qui mes relations n’ont pas du tout changé (évidemment elle ne sait pas pour l’instant). C’est là je vais découvrir que derrière ce père “sévère” qui se montre sévère et dur avec nous pour nos études, se cache un véritable agneau plein d’amour et de câlins…

Je crois que lui aussi doit être un peu amoureux aussi (qui n’aime pas la fraîcheur ? car je suis du genre en forme et bien bâtie…). Mais ce que je trouve formidable c’est qu’il me traite comme sa fille avec gentillesse et ça il le faisait depuis longtemps. Je suis embêtée car il ne reste plus beaucoup de temps pour que ma copine l’apprenne puisque je suis en train de rompre avec mon petit gars qui est tellement jaloux qu’en fouinant il est tombé sur des texto qui lui donne des soupçons sur ma nouvelle relation. Si ça pète je risque de perdre ma meilleure amie (presqu’une sœur), je risque de secouer le foyer et je risque surtout de perdre mon nouvel amour doublé d’un père…

Je suis en train de me battre pour que mon jeune copain aille s’amuser plus loin et qu’il ne fasse pas de lien entre les sms et le père de ma copine. Je n’ai encore rien dit à celui-ci, mais je ne dors plus et quelque fois quand je me regarde dans la glace je m’en veux terriblement d’être égoïste et ingrate envers ma copine, en même temps je me dis que c’est peut-être la vie. Le plus dur aussi est que je souffre surtout parce ça fait une semaine qu’il est en voyage… c’est d’ailleurs pour ça que je ne l’ai pas encore informé pour les sms. Je me sens seul, je suis perturbée… si jeune, je ne savais que pas l’amour de surcroît du père de mon amie pouvait me faire tant souffrir ! Aidez-moi…”

maliactu.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here