Accueil Actualités Après la chute du président BK: les femmes du RPM tiennent le...

Après la chute du président BK: les femmes du RPM tiennent le cap

75
0
PARTAGER

Le siège du Parti Rassemblement Pour le Mali (RPM) a abrité une journée d’information et surtout de restitution de la résolution du bureau politique national, à l’issue d’une assemblée juste après la chute de leur président fondateur Ibrahim Boubacar KEITA.

Informer les femmes du RPM sur les nouvelles visions du parti, tel était l’objectif principal de cette journée d’information qui a été une occasion pour les membres du parti de se réunir en famille comme dans le vieux temps.
Comme pour inviter ses camarades à tenir bon, la présidente des femmes, Mme Diawara Aïssata Lady Touré a indiqué que le RPM a existé, qu’il existe et continuera à exister. Elle a précisé que les femmes et hommes du parti vont se battre pour reconquérir le pouvoir lors des prochaines élections. « Il faut se donner la main pour avancer. Nous avons toujours été debout et nous le resterons », a-t-elle affirmé, avant d’inviter les militants et les sympathisants du RPM à rester soudés et mobilisés pour la cause commune, celle d’un Mali prospère et uni.
Le secrétaire général du RPM, Me Baber GANO a ainsi fait le compte rendu de la conférence des cadres élargie aux sections du District de Bamako et de Kati, ainsi qu’à toutes les fédérations du parti, tenue le 4 septembre 2020. Il a mentionné que le RPM existe toujours. « Nous avons collaboré avec IBK sur la base de la vérité. Le RPM a été fondé sur des bases solides. Il a été fondé par des victimes et des frustrés d’injustices. Il faut reconnaître qu’à son tour le RPM a aussi fait des victimes et frustrés d’injustices », a-t-il reconnu. Le secrétaire général du RPM a noté que depuis le début des mouvements du M5-RFP, ils ont compris que quelque chose se préparait dans l’ombre. Il a précisé qu’ils ont échangé avec Cheick Oumar SISSOKO et l’Imam Mahmoud DICKO, l’EPM, la CEDEAO et autres. « Avant le coup d’État, nous avons rencontré IBK. Nous avons échangé pendant trois heures. Nous lui avons dit de ne pas répondre aux provocations. Nous avons dit à IBK de faire confiance à la majorité. Nous lui avons fait des propositions concrètes. Puisqu’il était question de faire partir le Premier ministre, nous avons dit à IBK qu’il y a des cadres valables au sein du RPM afin de faire bouger les lignes. Nous avons été surpris de la mise en place d’un mini-Gouvernement de six membres sans aucun membre du RPM. Nous avons été surpris d’apprendre que Dr Boubou CISSE est le chef de la majorité alors qu’il est apolitique. Il y a eu plusieurs autres choses, au bout du compte, il a été contraint à la démission. Lorsqu’on s’apprêtait à sortir pour dénoncer la façon dont il a été contraint à la démission, il a précisé qu’il a démissionné de façon volontaire. Donc personne n’avait plus rien à dire », a-t-il dit comme pour dire le RPM ne se reproche rien dans la chute de son président fondateur.
Pour en venir à la vie du parti, Me Baber GANO a clamé que les ennemis veulent que le RPM vole en éclats. Selon lui, ils sont décidés et déterminés à continuer ensemble. Le secrétaire général du RPM a rassuré qu’ils vont vers un bloc homogène et non concurrentiel, afin de préparer les prochaines élections. « Des détracteurs disent qu’avec le départ du Président IBK, c’est fini pour le RPM. Les uns et les autres disent beaucoup de choses qui sont fausses. Nous sommes là, nous nous battons et nous verrons. Le RPM est un parti de conquête et de reconquête du pouvoir. IBK est parti, il faut prouver que le RPM reste debout », a dit Me Babar GANO.
Pour lui, il n’y a pas de problème entre le RPM et le CNSP. Il s’agit de trouver des voies et moyens pour faire sortir le pays de la crise, selon lui.
Au nom de l’ensemble des membres du RPM, Me Babar GANO a précisé que Moussa TIMBINE, Dr Boubou CISSE et d’autres hauts cadres civils et militaires arrêtés par le CNSP en détention politique doivent être libérés.
Il a encouragé le CNSP à respecter les recommandations de la CEDEAO.

PAR CHRITELLE KONE

Info-Matin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here