Accueil Actualités Visite du MSAS MICHEL SIDIBE à l’Hôpital le Luxembourg : ‘‘Nous n’avons...

Visite du MSAS MICHEL SIDIBE à l’Hôpital le Luxembourg : ‘‘Nous n’avons plus besoin d’évacuer à l’étranger les malades du cœur’’

40
0
PARTAGER

Ce jeudi, 05 septembre 2019, le ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Michel Hamala Sidibé, s’est rendu à l’hôpital Mère-Enfant Le Luxembourg de Bamako pour visiter l’Unité de cardiologie interventionnelle dont les activités ont débuté mercredi dernier.

Fruit d’un partenariat entre la Principauté de Monaco, l’association monégasque SHARE, la Fondation pour l’Enfance, des Associations et particuliers, cette unité dont l’inauguration officielle est prévue pour le début de l’année prochaine, permet de faire des interventions par cathétérisme afin de dilater ou déboucher les artères en cas d’attaque cardiovasculaire. Sa construction et son équipement auront coûté environ 1,5 million d’euros, financés en grande partie par le Gouvernement princier de Monaco, l’association SHARE et ses partenaires financiers. L’association SHARE a également soutenu la formation de toute l’équipe médicale et paramédicale pendant plusieurs années.

Appréciant cette visite du ministre, le Directeur médical du centre cardio-thoracique de Monaco, le Dr François Bourlon, a salué l’excellence des relations entre le Mali et la Principauté de Monaco qui aura permis la réalisation de cette unité qui permettra de sauver de nombreuses vies humaines au Mali. “C’est un atout extraordinaire pour les populations maliennes d’avoir une salle de cathétérisme cardiaque», a-t-il ajouté.

Pour sa part, le Directeur de l’Hôpital Mère-Enfant Le Luxembourg, Pr Mamadou B Diarra, s’est aussi déclaré motivé par cette visite du ministre et engagé à faire bon usage de joyau pour le bonheur des malades du cœur.

Le ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Michel Hamala Sidibé, s’est réjoui du plateau technique de cette unité qui permettra de réduire la mortalité et les évacuations sanitaires sur l’extérieur, qui coûtent énormément cher au budget national. « Nous sommes ici pour accompagner une initiative porteuse. C’est un partenariat promoteur entre la Principauté de Monaco et l’hôpital Mère Enfant Le Luxembourg. Nous avons l’un des services les plus avancés en termes de nouvelles technologies médicales dans le domaine de la cardiologie. Nous n’avons plus besoin d’évacuer à l’étranger les malades du cœur. Cette unité de cardiologie interventionnelle et le centre André Festoc contribueront largement à l’amélioration de la santé des populations maliennes, conformément à la volonté du Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta », a-t-il déclaré. Il a exhorté le personnel de l’Hôpital Mère Enfant Le Luxembourg à continuer de faire de cet hôpital un exemple dans la sous-région.

MSAS

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here