Accueil Actualités Tombouctou et le blocus des jeunes : Des ministres attendus sur place...

Tombouctou et le blocus des jeunes : Des ministres attendus sur place ce Mercredi.

60
0
PARTAGER

Le Mali est un pays de dialogue. Mais ce qui rend les valeurs du dialogue si difficiles, c’est que les gouvernants ne sont plus crédibles et ne respectent pas leur parole donnée. Mais après la sortie du gouvernement malien, les jeunes du ‘’Collectif Tombouctou réclame ses droits’’ décident d’accepter des négociations avec trois membres du gouvernement.

Il s’agit d’après nos sources d’information, le modéré Ministre de la Communication, Yaya Sangare, celui des Infrastructures et de l’équipement, Seynabou Diop et du moribond opposant, celui qui estime qu’il y a un problème de citoyenneté et que les jeunes exagèrent, Oumar Hamadoun Dicko, Ministre du dialogue social.  Cette délégation devrait atterrir aux environs de 09h-10h à l’aéroport de Tombouctou où les attendront les populations.

Dans cette délégation, nos sources précisent aussi que le Ministre de l’Agriculture, Baba Moulaye et Amadou Dagamaissa du Recotrade seront du voyage car l’un et l’autre ont bataillé pour décrisper la tension avec les compatriotes de la cité identitaire et légendaire du Mali.

La délégation gouvernementale sera accueillie et installée par les jeunes à quelques mètres de leur blocus où les échanges se tiendront. Une hospitalité simplifiée à la tombouctienne, une marque également de respect pour des ministres qui n’auront pas le droit à l’erreur.

Qu’est-ce qui va être dit de nouveau? Nul ne saurait le dévoiler. Un des imams qui a formellement et ouvertement soutenu le Collectif, en la personne d’Alphadi Bagno Wangara, servirait aussi de caution morale à ce round de négociations entre la délégation ministérielle et le collectif.

Un responsable a même rassuré : « si nous trouvons un consensus, nous lèverons le blocus sous leurs yeux.» En attendant, ce Mercredi sera déterminant pour une ville victime de sa soumission et de son profond souci de quiétude.

Source: Figaro du Mali

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here