Home Actualités Pays dogon: le ministre n’a pas été enlevé mais…

Pays dogon: le ministre n’a pas été enlevé mais…

49
0
SHARE

Qu’est-ce qui s’est passé ce matin au Pays dogon précisément à Bandiagara ? En tout cas, c’est tout sauf l’enlèvement du Colonel-Major Ismaël Wague, ministre de la réconciliation en mission dans la région de Mopti.
Suite aux rumeurs persistantes de l’enlèvement ce matin du Colonel-Major Ismaël Wagué, par les chasseurs dogons mécontents sur l’axe Bandiagara-Koro, le ministère de la réconciliation a vite fait un communiqué pour rassurer l’opinion nationale et internationale que cette information est erronée et sans fondement : le ministre de la Réconciliation n’a pas été enlevé, il se porte bien et poursuit sa mission.

Alors qu’est-ce qui s’est réellement passé ?
Selon les premières informations qui ont circulé sur les réseaux, le groupe armé, Dana Ambassagou et leurs partisans ont bloqué ce jeudi 25 février 2021le convoi du ministre de la réconciliation nationale le colonel-major Ismaël Wagué.
Pourquoi les jeunes partisans de Dana Ambassagou ont-ils bloqué la route ? Selon des sources locales, il ne s’agit pas à proprement parler de blocage. Selon la jeunesse du pays dogon et les responsables de Dana Ambassagou, la société civile ainsi que la jeunesse de Bandiagara s’étaient sont réunis le mercredi soir pour décider de montrer leurs mécontentements au ministre lors du passage de son convoi. Des doléances ont été élaborées à cet effet à l’attention du ministre. Et les jeunes étaient chargés de porter ces doléances au ministre de la réconciliation. Il s’agissait entre autres du limogeage de Marcelin Guinguéré et de Sekou Bolly nommés comme chargés de missions auprès dudit ministre ainsi que la sécurisation de leurs localités par l’armée malienne.
Ces informations ont été mal remontées auprès du ministre de la réconciliation. Les adversaires de Dana Ambassagou ont dénaturé la manifestation pacifique en rapportant beaucoup de calomnies et de contre-vérités sur l’action et les intentions de mouvement dogon.
Selon la jeunesse du pays dogon, il n’a jamais été question de bloquer la route à plus forte raison d’enlever un ministre de la République. Dana Ambassagou dit inscrire ses actions dans le cadre de la République en collaboration et respect des autorités du Mali.

Info-Matin

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here