Accueil Actualités L’UE réfléchit à un soutien financier d’urgence en cas de “no deal”

L’UE réfléchit à un soutien financier d’urgence en cas de “no deal”

8
0
PARTAGER

L’Union européenne pourrait mettre en place une assistance financière d’urgence pour les Etats membres touchés par les retombées économiques d’un éventuel Brexit sans accord (ou “no deal”).

Sur son site internet, la Commission européenne fait état d’une proposition de réforme du Fonds de solidarité de l’UE, créé en 2002 pour soutenir les gouvernements nationaux et régionaux en cas de catastrophe majeure.

D’après un résumé de la proposition, le fonds pourrait apporter “une assistance financière destinée à couvrir les lourdes charges financières infligées” aux Etats membres “à la suite d’un retrait du Royaume-Uni de l’Union sans accord”.

Le moment où une décision sera prise sur le sujet n’a pas été précisé, mais les commissaires européens se réunissent mercredi, leur première réunion depuis les vacances d’été.

Crainte des marchés

Le Royaume-Uni doit quitter l’Union européenne d’ici au 31 octobre, avec ou sans accord. L’absence d’accord est particulièrement redouté par les milieux économiques en raison de ses lourdes conséquences.

Le Fonds de solidarité a été mis en place à la suite des inondations dévastatrices qui ont frappé l’Europe centrale en 2002. Plus de cinq milliards d’euros ont depuis été dépensés pour répondre à environ 80 “événements catastrophiques”.

SourceBelga

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here