Home Politique L’œil de Le Matin : La leçon ou stratégie du margouillat

L’œil de Le Matin : La leçon ou stratégie du margouillat

21
0
SHARE

«Bassa» ou margouillat, petit lézard de chez nous, est un animal dont j’ai une peur bleue même s’il est inoffensif. Si vous me voyez détaler ou si vous me voyez figée, c’est que je viens d’en croiser un. Mais, revenons au sujet du jour.

On dit chez nous, que c’est quand ou parce que le mur est fissuré que le bassa s’introduit dans la demeure. A partir du point de vue humain, on voit ainsi en lui un opportuniste, un profiteur, allant jusqu’à lui prêter des mauvaises intentions comme par exemple celles attribuées à tous les intrus. (Cf. relations France-Afrique).

Mais dans tout ça, notre bassa, inoffensif, ne cherche-t-il pas juste un abri ? Pour la nuit ou pour la vie ? Pour son nid d’amour ? Peut-on décemment le lui reprocher ? La leçon qu’on oublie trop souvent, de nos jours, est que le mur, pour ne pas être fissuré, doit être entretenu. Et je suis certaine que c’est ça qui a motivé l’aïeul auteur de ce dicton.

Hélas, il ne savait pas que les bouleversements sociaux feraient d’une grande partie des descendants, des… Et puis ne sommes-nous pas tous un peu des «bassa» ? Ne vous vexez pas, j’ai inclus tout le monde ! Si quelqu’un doit se vexer d’ailleurs, c’est le vrai bassa, car lui ne cherche qu’un abri. Nous autres, quand nous nous introduisons dans les brèches et fissures, ce n’est souvent pas inoffensif. Même si nous prétendons le contraire. C’est ainsi que naissent, se renforcent et se diffusent les buzz. Mais quiconque est sage, au-delà du buzz, perçoit la personnalité et les intentions véritables du bassa de circonstance. Trop nombreux ne carburent qu’à la haine et l’intolérance sans même s’en rendre compte car, pour eux, ils sont dans la «recherche et diffusion de vérité».

Il est temps de revenir à des essentiels. Si nous ne pouvons colmater les brèches et fissures, ignorons-les, passons notre chemin et un autre saura le faire. Et, certainement, nous saurons faire autre chose. Toutes les vérités sont-elles bonnes à dire ? Oui ! Mais, dans la démarche, le pourquoi, le qui, le comment, le quand, sont d’une importance capitale. La liberté est une notion confuse quand on la sépare de la conscience. En attendant ce que nous pouvons faire et de ne pas raconter à partir de la perspective des fissures, car ça fait de nous des bassas fissurés !

KKS

 

Le Matin

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here