Accueil Actualités Le Ministre Michel Hamala Sidibé dans les locaux de la CANAM :...

Le Ministre Michel Hamala Sidibé dans les locaux de la CANAM : « Nous devons maîtriser nos dépenses… »

57
0
PARTAGER
Le Ministre de la Santé et des Affaires Sociales, Michel Hamala Sidibé, s’est rendu ce mardi 03 décembre 2019 à la CANAM pour visiter  les locaux et  échanger avec les responsables de la structure.
Outre le Directeur Général de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie (CANAM), M. Mahamane Baby, accompagné de nombreux cadres, les Directrices générales de l’INPS, Mme Sidibé Diamilatou Cissé et de la CMSS, Mme Dicko Diaminatou Sangaré ont assisté à la rencontre
d’échanges avec le Ministre Sidibé.
Les échanges ont porté, entre autres, sur la récente grève des apharmaciens d’officines privés qui ont refusé de servir les patients
AMO, les défis qu’attendent les institutions de sécurité sociale en
prélude à l’opérationnalisation du RAMU (Régime d’Assurance Maladie
Universelle), la gestion de l’AMO, la fraude.
De l’avis du Directeur Général de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie,  M. Mahamane Baby, « …il faut sauver l’AMO et poser les jalons
du RAMU ».
 Pour le premier responsable de la CANAM, « si l’on continue avec cette façon, l’on ne tiendra pas une année avec le RAMU ».
Mahamane Baby d’ajouter qu’il faut avoir le courage de prendre des mesures pour réformer. Sur la fraude, le Directeur Général de la CANAM
a mis à l’index celle perceptible au niveau de la liquidation.
Pour la Directrice générale de l’INPS Mme Sidibé Diamilatou Cissé, il faut évaluer et auditer le système afin d’avoir une feuille de route
claire.
La Directrice générale de la CMSS, Mme Dicko Diaminatou Sangaré, quant à elle a invité l’ensemble des acteurs à l’unissons autour de l’AMO.
Elle a recommandé la tenue régulière de réunions techniques pour aplanir les divergences et proposer des solutions idoines.
« Je vois des clignotants rouges. Il faut une réorganisation de vos structures. Nous devons maitriser nos dépenses, la fraude. », a dit le
Ministre Michel Hamala Sidibé, non sans faire sien l’adage « quand le feu est là, il faut l’éteindre tout de suite ». Il a invité les responsables des différentes structures à plus collaborer pour
l’atteinte de meilleurs résultats.
SERCOM CANAM

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here