Accueil Education École: un pastiche d’émotion

École: un pastiche d’émotion

74
0
PARTAGER

Le Tweetman balance également : ‘’merci aux bonnes volontés de nous aider à aider le lycée Mamadou SARR, le plus grand de notre commune qui n’a que 6 ordinateurs fonctionnels dans sa salle informatique pour un effectif de 2000 étudiants’’. Autant que l’État, beaucoup mériteraient la flagellation sur la place publique du village de la Commune IV du District de Bamako pour avoir zappé un tel crime imprescriptible contre l’instruction de nos enfants, l’avenir du pays. En aucun cas, ce dossier ne doit être classé sans suite. Affaire à suivre donc.
Par ailleurs, le trimardeur devant l’Éternel a des talents multiples. Ça, il faut le lui concéder et c’est tout à son honneur. C’est pourquoi, dans l’une de ses nombreuses prouesses, au Lycée Mamadou SARR, il endosse le costume d’agent commercial proclamé et assumé pour la bonne cause. Le cœur du visiteur a parlé ; la vague d’émotion suscitée est tellement violente que les larmes coulent à flots et que la largesse devient sans limites. C’est en tout cas l’objectif de l’opération de com rondement menée. Bien sûr, il est suffisamment finaud pour connaître l’impact de ses propos.
Mais cette émotion est si soudaine que les gaou ne manquent pas de le remarquer. Pendant tout le temps qu’il fait de la manipulation mentale de la population à coup de manipulation de billets de banque sur ses mini-chantiers, le musardeur politique n’a pas eu la sensibilité de renforcer le parc informatique du plus grand Lycée de sa Commune. Cette émotion de l’acteur est sans aucun doute possible factice, par contre, l’indigence en matériel informatique est réelle. Chez les Yahoudia, on appelle ça du pharisaïsme. Bon autant les bonnes des qualités que les défauts peuvent être les recettes les mieux partagées sur cette terre des hommes.

Info-Matin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here