Accueil Actualités Covid-19 et des droits des enfants: Save the Children alerte !

Covid-19 et des droits des enfants: Save the Children alerte !

12
0
PARTAGER

L’ONG Save the Children alerte sur les conditions des enfants en Afrique dans son nouveau rapport intitulé « Comment protéger une génération à risque» dans le contexte de lutte contre le coronavirus. Cette pandémie menace «de ramener en arrière les progrès réalisés en faveur des enfants » de plusieurs années, s’inquiète l’Organisation.
«Comment protéger une génération à risque » est l’intitulé du nouveau rapport de Save The Children consacré à la situation des enfants en Afrique. Ce document a été lancé ce 8 juin en ligne lors d’un dialogue virtuel entre des jeunes africains, des représentants de l’Union Africaine pour les ressources humaines, la science et à la technologie et pour les affaires sociales, le Ministre de l’Éducation et de l’alphabétisation au Burkina et un représentant du gouvernement de la Zambie.
Dans un communiqué dont nous avons pu obtenir copie, l’Organisation explique que ce rapport analyse les effets primaires et secondaires de la COVID-19 sur les enfants africains. Si les enfants ne constituent pas le groupe le plus à risque en termes de décès directs, toutefois, elle avertit ‘’il faut prendre davantage de mesures dès à présent pour éviter que la pandémie n’ait des répercussions importantes sur les droits et le bien-être des enfants africains, aujourd’hui et sur le long terme’’.
Déjà la menace de cette maladie sur les progrès réalisés en faveur des enfants doit être prise au sérieux, soutient-elle. Le coronavirus risque de ramener en arrière les efforts de plusieurs années avec des répercussions économiques qui risquent de plonger 33 millions d’enfants supplémentaires dans la pauvreté, selon Save the Children.
Également, le taux de prévalence du paludisme va augmenter ainsi que celui des enfants non scolarisés, estime la Mission de protection des droits des enfants. ‘’Avec des niveaux de paludisme qui devraient atteindre ceux observés il y a une vingtaine d’années, 262.5 millions d’enfants qui ne sont pas scolarisés à cause de COVID-19, et une insécurité alimentaire grandissante, la pandémie devrait avoir un impact à long terme sur les enfants, malgré les mesures décisives prises rapidement par de nombreux pays africains’’, alerte l’ONG dans son communiqué.
Le lancement de ce rapport a été l’occasion pour des jeunes et des responsables de Save the Children de faire des plaidoyers pour plus d’actions et d’initiatives en faveur des enfants. Ainsi, lors de cet événement, les jeunes ont exhorté l’UA et les gouvernements africains à prendre des décisions favorables à l’endroit des enfants, à mettre en place des actions concrètes et fortes pour protéger les enfants africains et à veiller à ce que leurs droits soient respectés pendant et après l’épidémie de COVID-19.
Avec l’une des populations les plus jeunes du monde, le continent africain est exposé à de nombreux impacts collatéraux de la COVID-19. Si les gouvernements africains ont réagi rapidement à la pandémie, cependant ils doivent à présent s’assurer que ce leadership est conforme à leur engagement à la Charte africaine des droits et du bien-être de l’enfant.
A cet effet, Save the Children exhorte les gouvernements, avec le soutien de l’Union africaine, à : garantir les droits des enfants pendant la pandémie COVID-19 en veillant à ce que les enfants aient accès à des services de santé, d’éducation et de protection de qualité ; reconnaître et intégrer les besoins spécifiques des enfants les plus vulnérables, y compris les filles, dans leurs plans de réponse à COVID-19 ; de développer et mettre en œuvre des mécanismes et des politiques de protection sociale pour protéger les enfants et les familles contre les futures pandémies et autres chocs.

Par Sikou BAH

Info-Matin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here