Accueil Actualités Armée reconstituée: la gueulade de la CMA

Armée reconstituée: la gueulade de la CMA

104
0
PARTAGER

Le Comité directeur de la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA) a organisé un rencard ordinaire tenu, les 27, 28 et 29 juin, à Kidal. Verdict : ‘’après la finalisation du processus de DDR accéléré et l’opérationnalisation des unités reconstituées qui en découlent, le Comité Directeur appelle à la tenue d’un débat de fond sur la question des forces de défense et de sécurité reconstituées, afin d’aboutir à un compromis définitif, conforment à l’APR’’.

Bamack ! La CMA pond un communiqué le 29 juin et le 30 juin les Chefs d’État membres du G5 Sahel et le Président de la République française font jonction à Nouakchott, en Mauritanie. Tenez-vous bien, le Grand-frère ordonne d’arrêter de balader les gens et de remettre sur les rails le processus de DDR. La CMA, 24 heures plus tôt, jacassait : ‘’le Comité Directeur réaffirme la détermination de la CMA à poursuivre le processus de la fusion de ses mouvements conformément à sa déclaration en date du 19 mars 2020. Il invite les autres mouvements à se joindre à cette dynamique’’. C’est bizarre non cette convergence de préoccupations ! La CMA fait capoter le processus pour rafler la mise, parce qu’en mai dernier, elle a refoulé la 3e compagnie des de Forces de Défense et de Sécurité Reconstituée du Mali (FDS-R). Le Gouvernement qui n’est pas non plus clean n’en pipe mot lors de la réunion de la CTS du 27 mai 2020. Maintenant ils organisent un concert lugubre de profession de foi, ils s’égosillent à qui mieux mieux pour couillonner les gens. Délire absolu ! 5 ans de jobarderie, de stase ! Les pontes du G5 Sahel ont juré la main sur le cœur qu’il faut mettre de l’ordre dans les choses que dès leur retour au bled, ils vont s’intéresser un peu plus aux accusations d’exactions des armées du Sahel.
‘’Les Chefs d’État du G5 Sahel ont rappelé que les allégations d’exactions par des éléments des forces de défense et de sécurité feront l’objet d’enquêtes et, si les faits sont avérés, de sanctions exemplaires’’, ont-ils promis à l’issue du Sommet de Nouakchott. Il n’y a donc pas de doute que l’ordre spécifique concernant notre bled sur la fusion des mouvements et la mise en place de l’armée nationale reconstituée sera exécuté à la lettre, même si c’est avec malice. Les lignes vont bouger, parce que le Grand frère a parlé. Après tout, les ordres sont à exécuter sans murmures et sans hésitations non !

Info-Matin

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here