Home Société 4eme forum des jeunes musulmans du Mali : Les défis de la...

4eme forum des jeunes musulmans du Mali : Les défis de la cohésion sociale, de la paix et de la sécurité au cœur des échanges

33
0
SHARE

Les défis de la cohésion sociale, de la paix et de la sécurité, quelle implication des jeunes musulmans » a été le thème central de ce 4ème congrès statutaire des jeunes musulmans du Mali. C’était sous la présidence du ministre de la jeunesse et des sports, en présence de son homologue des Affaires Réligieuses et du culte, de celui de l’emploi, des familles fondatrices de Bamako, du représentant du président du Haut Conseil Islamique, de ceux des Eglises Chétiennes et Protestantes du Mali, le 16 octobre 2021, à la Maison des Ainés.

 

 

 

Touver une solution ou des solutions à la crise qui sécoue actuellement la zone agricole du pays qui est le centre, telle est la motivation réelle des jeunes musulmans du Mali.  Trois cent (300)  participants vénus de toutes les régions  du Mali ont signifié leur présence à ce rendez vous. Le président de l’organisation, El hadj Macky Bah, les chefs religieux du Mali ont  tour à tour intervenu lors de  ce 4ème forum en appelant les jeunes musulmans du Mali à l’unité, à la mobilisation générale pour faire face à une crise qui est en train de casser l’unité du pays. Le réprésentant du maire de la commune IV a donné le ton en appelant les jeunes musulmans à être un rampart et à se drésser contre la division, à banir l’intolérance religieuse. Il a appelé les jeunes à parler des vrais problèmes du Mali. Le président de la commission d’organisation de ce forum, Mamadou Kanté, a fait savoir à ses compatriotes, les diffucultés du moment dans les zones du nord du Mali, du centre, surtout ce qui se passe à Niono et ses environs. Il a appelé ses militantes et militants à concrétiser leur engagement pour la paix et la cohésion sociale, un cri de cœur à l’endroit de tous les jeunes du Mali. Le représentant des familles fondatrices de Bamako a fait savoir à toutes et à tous que le Mali est dans une situation où l’esprit d’unité s’impose. Le représentant du président du  Haut Conseil Islamique et de l’organisation elle-même, à savoir Dr. Hamsa Maïga et Moufa Haïdara, ont tour à tour intervenu pour saluer et remercier le ministre de la jeunesse et des sports Moussa Ag Attaher pour avoir accepté de mettre à la disposition du monde musulman les stades afin d’organiser  le Maouloud de cette année. Moufa Haïdara a demandé aux autorités de la transition d’appuyer l’UJMMA dans le travail qu’elle vient de commencer en  lui permettant d’organiser une telle rencontre dans toutes les régions du Mali. Dr. Hamsa a, au nom du président du Haut Conseil Islamique, Ousmane Chérif Haïdara,  salué tous les leaders réligieux du Mali. Il a invité tous les musulmans du Mali à l’unité. Il a évoqué  toutes les difficultés auxquelles le  pays est confronté actuellement et  a demandé au peuple de continuer de bénir le pays afin de le sortir de cette situation. Après le discours du représentant du ministre de culte et des Affaires réligieuses qui a  appelé tous à l’unité de tous les réligieux du Mali, Macky Bah, président de l’UJMMA, a évoqué la situation lancinante de ce qui se passe au centre du pays. Il dira que parmi les invités, ceux des zones de Macina, de Niono et environs, sont les plus nombreux. Pour lui, il  s’agit de savoir réellement ce qui se passe, les vraies solutions possibles aux problèmes que vivent ces populations. Ce forum est un congrès statutaire qui va se pencher sur l’insécurité, mais aussi sur la citoyenneté. Il n’a pas manqué de rappeler les maux qui ont longtemps rongé ces zones, notamment l’injustice. Selon Macky Bah, le pays a besoin d’un nouveau type de citoyen. Et, à lui de dire qu’un atelier sera organisé sur la citoyenneté. Il a salué le comité scientifique. Le ministre, pour sa part, a exprimé son sentiment de reconnaissance. Pour lui, c’est un cadre d’échange et de partage, d’échange intergénérationnel. Il les a invités à évaluer le plan d’actions ; à mettre à  jour les textes statutaires ; le rôle des jeunes dans la lutte contre la COVID -19. Il a salué les actions de l’UJMMA dans le cadre de sa recherche pour la paix et la stabilité. Il a salué son président Macky Bah et le cardinal pour leurs éfforts consentis qui ont pu unifier les deux scouts (chrétiens et musulmans). Selon le minitre, les jeunes du Mali sont unifiés et travaillent ensemble aujourd’hui, grâce à ces deux hommes, à savoir Macky Bah et le cardinal zerbo. Il a invité les jeunes à la tolérence réligieuse, à comprendre l’islam qui est une réligion de paix et de tolérence. Il les a invités à comprendre les questions de jeunesse et dira que le ministère sera engagé à accompagner l’UJMMA. «Notre pays  a besoin de  paix », a dit Moussa Ag Attaher. Il  a invité les jeunes à graver la paix dans toutes les activités qu’ils vont entreprendre. Il a rassuré le président de l’UJMMA de l’accompagnement de son département.

 

 

 

Fakara Faïnké

 

Source: Le republicain mali

 

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here